Actualités

Vendredi 27 mars à 18 heures


Maïa Brami à la Terrasse de Gutenberg

 Les lectures de l'Oreille à Plumes invitent Maïa Brami


pour la sortie de ses deux romans

L’inhabitée

et

Paula Becker, la peinture faite femme

Dédicace par l’auteur

Lecture des textes par Sonia Jacob et Maïa Brami
Intermède musical avec les musiciens Chen Halevi et Marcelo Nisinman
Vente d’oeuvres au profit du collectif BAMP

Le vendredi 27 mars de 18h00 à 21h00

A la librairie La Terrasse de Gutenberg, 9 rue Emilio Castelar, Paris 12 ème,

Réservations : 06 13 38 28 28

 



Lundi 30 mars à 19h30


Présentation de Fantaisie pour un homme seul de Delphine Dey

 Les Éditions de l’Amandier et Paroles à Dire
Vous invitent à l’occasion de la publication de la pièce de Delphine Dey
Fantaisie pour un homme seul 
 
A une présentation d’extraits du texte aux côtés de :
Toninho Do Carmo, Jean-Pierre Jorris, Maria Teresa Ferreira, Raphaël Fournier, Rui Frati, Mikaël
Lundi 30 mars à 19h30
Au Motif
6 villa Marcel Lods
Passage de l’Atlas
75019 Paris
Métro Belleville
 
Cette présentation sera suivie d’un moment d’échange autour d’un verre.
 
Le nombre de places étant limité, la réservation de votre entrée libre est indispensable auprès de :
editionsdelamandier@wanadoo.fr  - 01 55 25 80 80
 
 
 
 

Recherche par mots clés :                
La niaque
ISBN : 9782355161346

12 €

La niaque
C'est pas pour me la jouer, Mais je trouve qu'ils n'ont pas beaucoup de vocabulaire au foyer. C'est peut-être parce qu'ils sont en CAP ou en BEP ? Moi y a pas une semaine sans que j'apprenne un nouveau mot, Ou une nouvelle expression. Par exemple : "force est de constater". (il répète en se délectant des mots, en les rendant presque suaves)  "Force est de constater". Trop puissant, non ? C'est Allard, le prof d'éco, il l'utilise souvent. Mais je l'avais déjà repéré dans un article économique :
"Force est de constater que la crise financière devrait perdurer...".
Après j'ai découvert des variantes : "Force est de reconnaître". Ou encore "Force est néanmoins de reconnaître" La vérité, ça déchire pas trop avec "néanmoins"?
En fait, si tu veux parler d'un truc banal, style de la pluie ou du beau temps, Mais que tu dis : "Force est de constater qu'aujourd'hui il fait beau...", Tout de suite ça impressionne, on t'écoute, c'est sérieux ce que tu dis. C’est pas ce que tu dis qui compte mais comment tu le dis.
Faudra que j'arrive à le caser dans une disserte ou un devoir sur table, obligé. 

uscs.fr , fake ray bans , http://www.cabnation.fr/img_actu/index.php , sac à main louis vuitton soldes , nike air max one pas cher , sac longchamp pas cher , sac à main louis vuitton pas cher

Chad Chenouga est comédien et réalisateur.
Au cinéma, il a tourné dans des films de Bertrand Blier, Yves Robert, Eric Guirado, Michael Winterbottom…
Au théâtre, il a joué avec Jean-Louis Martinelli, Adel Hakim, Elisabeth Chailloux, Jean-Marie Lejude, Francis Huster.
Il a été nominé aux Césars en 2000 pour son court-métrage Rue Bleue.
Son long-métrage 17 rue bleue est sorti en salle fin 2001.
La Niaque, qui sera créé au théâtre des Amandiers en janvier 2011, est son premier écrit théâtral.

Critique dans Les Trois coups

Critique dans Le souffleur